October 9, 2010

« L’originalité de notre société reside dans l’utilisation de la technologie, plutot que de la terreur, pour obtenir la cohésion des forces sociales dans un mouvement double, un fonctionnalisme écrasant et une amélioration croissante du standard de vie. »

« Dans cette société l’appareil de production tend à devenir totalitaire dans ce sens qu’il détermine, en meme temps que les activités, les attitudes et les aptitudes qu’implique la vie sociale, les aspirations et les besoins individuels. »

« Devant les aspects totalitaires de cette société, il n’est plus possible de parler de “neutralité” de la technologie. Il n’est plus possible d’isoler la technologie de l’usage auquel elle est destinée; la société technologique est un système de domination qui fonctionne au niveau meme des conceptions et des constructions des techniques. »

« De la manière dont elle a organisé sa base technologique, la société industrielle contemporaine tend au totalitarisme. Le totalitarisme n’est pas seulement une uniformisation politique terroriste, c’est aussi une uniformisation économico-technique non terroriste qui fonctionne en manipulant les besoins au nom d’un faux intéret général. »

« Dans toute société qui est organisée et basée sur le machinisme, le fait brutal que la puissance physique (est-elle seulement physique?) de la machine est plus grande que celle de l’individu, de chaque groupe d’individus, explique que la machine soit l’instrument politique le plus efficace. Mais son sens politique peut etre inversé; la puissance de la machine est essentiellement la puissance de l’homme accumulée et projectéee. Or le monde du travail est concu comme une machine et mécanisé à un degré tel, il est le potentiel d’une nouvelle liberté pour l’homme. »

~ “L’homme unidimensionnel”, Herbert Marcuse.

%d bloggers like this: