May 7, 2011

« Et je comprenais l’impossibilite ou se heurte l’amour. Nous nous imaginons qu’il a pour objet un etre qui peut etre couche devant nous, enferme dans un corps. Helas! Il est l’extension de cet etre a tous les points de l’espace et du temps que cet etre a occupes et occupera. Si nous ne possedons pas son contact avec tel lieu, avec telle heure, nous ne le possedons pas. Or nous ne pouvons toucher tous ces points. Si encore ils nous etaient designes, peut-etre pourrions-nous nous etendre jusq’a eux. Mais nous tatonnons sans les trouver. De la la defiance, la jalousie, les persecutions. Nous perdons un temps precieux sur une piste absurde et nous passons sans le soupconner a cote du vrai. »

~ Proust

%d bloggers like this: